Skip to content

Notre philosophie


Dans l’esprit du partage et de notre sentiment de responsabilité envers les personnes particulièrement pauvres, 5% du bénéfice de chacun de nos projets sont destinés à financer « un toit au-dessus de la tête » de familles défavorisées.

Philosophie FeelGoodHouse / Bewosst-Sënn

L’idée de base consiste à ne pas aller vers une « Maximisation du Profit ».

Rien que par le fait d’avancer cette phrase, nous allons à l’encontre des pratiques commerciales usuelles du quotidien.

Il s’agit d’une vision d’un nouveau « monde de business » avec des critères qui sont basés d’un côté sur l’idée du partage et du respect et de l’autre côté sur la réalisation d’un bénéfice qui permettra à tout le monde de vivre.

Un aspect primordial consiste à offrir le bien-être et la santé aux futurs propriétaires au sein des maisons que nous construisons. L’idée est donc de donner dans une première phase avant de recevoir dans une seconde phase.

Tout en sachant que « le recevoir » ne consiste pas uniquement au niveau financier mais également au niveau du contentement qu’on recoit de retour par les familles pour lesquels on a construit.

Le plaisir de vivre dans un environnement axé sur le bien-être et la santé nous permet de partager ce plaisir avec les maîtres d’ouvrage ou les propriétaires de nos maisons, ce qui nous donne une satisfaction irremplaçable.

La plupart des gens ont déjà fait l’expérience dans leur vie, que le plaisir d’offrir représente l’un des plaisirs les plus intenses.

Nous considérons que notre mission n’est pas uniquement de construire pour les gens, mais également de les sensibiliser pour différents thèmes touchant au respect et au partage. Ainsi un aspect important de notre travail consiste à passer un message indépendamment si on va construire pour ces gens ou pas.

Avec notre façon de construire on respecte l’Homme, la Nature et nos Futures Générations.

Ceci entraîne automatiquement qu’on se limite exclusivement à l’utilisation de matériaux naturels, écologiques, durables, recyclables et séparables de part leur assemblage mécanique, selon le principe :

« construire uniquement une habitation dans laquelle tu habiterais personnellement ».

Nous sélectionnons méticuleusement les matériaux utilisés dans nos constructions afin de permettre aux familles de passer une partie (importante de leur vie dans un environnement sain et une atmosphère de bien-être.

Nous ne pouvons pas rester insensible face à la misère, le péril et la détresse humaine qui nous entoure, ce qui nous ramène vers l’idée du partage et ainsi 5% de notre bénéfice provenant de chaque projet immobilier seront destinés à financer, à des familles défavorisées un toit au dessus de la tête.

Le principe est de créer dans nos régions, avec des budgets relativement importants, un toit au dessus de la tête de nos clients et en parallèle d’offrir un nouveau foyer à un autre endroit dans le monde avec un budget beaucoup plus modeste à des familles qui n’ont pas eu la chance d’avoir été né dans notre pays.

Il s’agit donc également de partager non seulement le plaisir d’habiter dans un environnement sain et responsable mais également la satisfaction d’avoir respecté la nature et nos futures générations et d’avoir contribué à une œuvre de bienfaisance.

Ainsi le nom de notre société « bewosst-Sënn » n’a pas été choisi par hasard et signifie entre autre de rappeler aux gens que tout le monde est responsable de ses actes et qu’il s’agit d’une prise de conscience au niveau de la construction responsable et du partage des avoirs. Il s’agit donc d’une idéologie que nous essayons de ramener dans un monde qui est souvent considéré à tort ou à raison comme « froid » et « sans scrupules ».

Il est important que chacun de nous, de façon individuelle et en commençant par soi-même, essaye de contribuer à une évolution du monde et de l’humanité en se dirigeant vers des valeurs sociales plutôt que vers la maximisation du profit.

Nous sommes convaincus que l’humanité est prête pour ces changements, en tout cas nous le sommes.

Le défi pour des personnes qui se sont fixés un tel but est d’abandonner continuellement et de façon consciente une partie du profit justement « au profit » de la qualité fournie et « au profit » du social, de l’humanité et du respect.

Citation de l’écrivain Neale Donald Walsch :

« Si tu veux avoir une mesure qui te permets de juger si une chose est bénéfique à l’humanité ou pas, il suffit de te poser une simple question :

Que ce passerait-il si tout le monde le faisait ? »